LE LABORATOIRE explore de nouveaux territoires sensoriels

le-wikibar-paris-laboratoire-wikipearl-wikicell

Sur le site d’une imprimerie datant des années 1920, a ouvert en 2007, Le Laboratoireun espace hybride de rencontre entre l’art, le design et la science. Au travers d’expériences, ce lieu fondé David Edwards (écrivain et professeur à l’Université d’Harvard) sous l’égide du réseau international ArtScience Labs, nous propose d’assister au choc de rencontres entre créateurs et scientifiques, guidés par l’innovation. 

L’exposition THE OLFACTIVE PROJECT (jusqu’au 15 septembre)
Notre quotidien est saturé d’images et de sons. On est aujourd’hui en mesure de transmettre instantanément n’importe quel image ou son à un proche ou le diffuser en ligne. Et si un jour les parfums et les odeurs pouvaient voyager de cette façon ? Une nouvelle communication, une nouvelle façon de véhiculer des émotions, parfois très intimes, verrait alors le jour.

Dans l’exposition THE OLFACTIVE PROJECT, qui est la 16ème grande expérience du Laboratoire, en prenant comme univers de référence celui du café, on est invité à décortiquer les molécules, l’ADN du café sous ses différentes formes pour appréhender les nouvelles façons de l’apprécier et de transmettre son parfum. 

Autour de David Edwards,  une équipe artistique, scientifique et de design internationale s’est réunie :  Ryan Spinoglio, le spécialiste australien des cafés  Toby Estate, l’artiste Carsten Nicolaï et le maître parfumeur Olivier Pescheux de la société Givaudan. Cette équipe a conçu un parcours sensoriel qui nous permet de rêver à une communication olfactive dans un avenir proche.

Ce parcours initiatique de décompose en 4 étapes. La première, l’initiation au café, fait découvrir 4 odeurs, fragmentées, composant l’ADN olfactif du café. Dans des cabines séparées, ces senteurs sont associées à des couleurs, ce sont les bases du langage sensoriel. Dans la seconde partie nous voilà devant 4 tables qui nous invitent à 4 façons différentes de savourer le café :
1. Avec le Whaf : cet appareil transforme n’importe quelle boisson en un nuage de saveur, ouvrant la voie à une gastronomie aérienne où le goût des aliments se révèle de façon immatérielle.
2. L’Aerochef est un petit dispositif qui permet de respirer des particules de café et d’en garder la saveur, sans le boire. Chaque visiteur a droit à son essai, les particules emplissent le palais avec légèreté mais un goût affirmé.
3. Un café est réalisé sous nos yeux dans une cafetière à dépression japonaise, il en résulte un café doux, pas trop amer que chaque visiteur peut déguster.
4. Enfin, l’Expresso italien traditionnel, corsé et aromatique est réalisé pour chaque visiteur.
La troisième étape du parcours est consacrée à la présentation de l’OPHONE, prototype de diffuseur de parfum sans fil. On entraperçoit ici la genèse de la communication olfactive où l’on pourra capter et envoyer une odeur à un proche. Enfin, au cors d’une ultime étape, nous sommes invités à sentir 25 des 800 molécules du café de façon individuelle. On perçoit alors, selon les cas, des notes de cacao, de vanille, de noisette mais aussi des parfums moins agréables lorsqu’ils sont isolés.

Le Lab Store
Au Lab Store on retrouve des objets créés sous l’égide de David Edwards et dont on a pu tester certains au cours de l’exposition. SI vous voulez transformer votre café ou votre Mojito en nuage de saveur parfumée, le Whaf est à vous pour 129€ (la boisson qui a servi à créer le nuage peut être bu ensuite, elle n’est même pas chauffée). On peut y acheter aussi des Aéroshots (chocolat, framboise, pomme verte…) ou le WA|HH conçu avec Starck, un mini spray de saveurs qui permet d’ingérer une quantité infime d’alcool (1000 fois inférieure à un verre) sous forme aérienne, tout en conservant la sensation et l’évocation de l’ivresse. On y découvre aussi l’Andrea Air, une capsule conçue pour aspirer l’air ambiant et en absorber les composés toxiques en puisant dans les capacités naturelles de filtration des plantes. Un filtre vivant qui absorbe les effets indésirables de l’air pollué par la profusion des objets manufacturés et de notre environnement. D’autres créations design sont à découvrir dont des sacs garnis d’objets sélectionnés par des designer, des artistes ou des chefs.

Le Wikibar
Le Wikibar est un autre espace de ce complexe stimulant l’imagination et les sens. On vient y découvrir et y déguster des innovations culinaires comme le Wikicell, un emballage alimentaire qui ouvre de nouvelles perspectives. COmposé de calcium et de dérivés d’algues, il peut renfermer une boule de glace, du fromage ou un cocktail. Cette innovation ouvre la porte à de nouveaux aliments transportables et à la réduction d’emballages plastiques. Une boule Wikipearl se déguste pour 2,5€ l’unité ou 6€ les 3.

[quote]Le Laboratoire
4, Rue du Bouloi 75001 Paris, France.
Tél : 01 78 09 49 50 [/quote]

 

 whaf-le-laboratoire

9b1f58ca124411e3876222000a9f0a1b_7

Embed by embedinstagram.com

1d95a6f0124611e38c5322000a1f8f97_7

wikicell-wikipearl-wikibar-le-laboratoire

wikibar-wikicell-le-laboratoire-paris

andrea-air-purificateur-air-plante