L’hôtel La Réserve crée les petits-déjeuners poétiques

Au coeur de Paris, l’hôtel & spa La Réserve Paris invite les amoureux des mots à des petits déjeuners poétiques. Un samedi matin par mois, dans l’intimité feutrée et raffinée de la bibliothèque de l’hôtel, Avenue Gabriel, en retrait des Champs-Elysées, face au Grand Palais.

Dans la lignée des cafés du XVIIIe siècle et des caves de Saint-Germain-des-Prés, ces rendez-vous qui avaient disparus renaissent enfin. La Poésie fait à nouveau vibrer la capitale de la culture au rythme des plus belles plumes de la littérature française.

Pendant une heure, le journaliste et écrivain Olivier Barrot fait découvrir la personnalité d’un grand poète et son œuvre, par des lectures de morceaux choisis, connus ou plus confidentiels. Un ouvrage de l’écrivain du jour est offert à chaque participant en souvenir de ce moment d’anthologie…

Olivier Barot s’exprime sur les auteurs des prochains rendez-vous :

SAMEDI 14 AVRIL 2018 – CHARLES BAUDELAIRE
« Pour moi, il est tout simplement le plus grand poète de langue française. En butte aux censeurs, son recueil «Les Fleurs du mal» pénètre en une musicalité unique au tréfonds de l’âme et de la chair. De son inquiétude mortelle en même temps que de sa foi en la beauté comme expression divine, il compose un ensemble foudroyant, diamant noir brillant de mille feux. »

SAMEDI 12 MAI 2018 – GUILLAUME APOLLINAIRE
« Ce Polonais né à Rome adopte le français et s’émerveille de cette Belle-Epoque dont il fréquente les figures les plus novatrices, Picasso comme Stravinsky. Sa poésie fantaisiste, légère et sensitive, reflète délicieusement le doux délire du désir. Ce grand amoureux, adoré de tous de son vivant, inventeur du poème dessiné comme une partition, charme comme au premier jour. »

SAMEDI 9 JUIN 2018 – ALFRED DE MUSSET
« Paré de tous les dons, la beauté comme la précocité, Musset n’en incarne pas moins le malheur romantique. Toujours épris, beaucoup trompé, ses passions lui inspirent une poésie tantôt lyrique, tantôt rêveuse, d’une forme parfaite, acérée parfois. Musset, ou la mélancolie, qui trouve à Venise la félicité, à quoi succède immanquablement la détresse. »

Une façon très parisienne d’échapper au quotidien dans cadre d’une infinie élégance.

LA RÉSERVE PARIS HOTEL AND SPA
42 avenue Gabriel 75008 Paris
www.lareserve-paris.com

Soyez le premier à commenter

Donnez votre avis !