Exposition : Habits, modes et vestiaire masculin des XVIIIe et XIXe siècles

habits-exposition-toulouse

Le vêtement comme signe de sophistication et de pouvoir a toujours été très prisé par les hommes. Jusqu’au 3 juin 2014, la Galerie de la Villa Rosemaine (Centre d’étude et de diffusion du patrimoine textile) à Toulouse présente l’exposition  » Habits » Modes et vestiaire masculin des XVIIIe et XIXe siècles.

L’habit de l’homme, bien que souvent très sobre, n’en est pas moins riche de signes explicites. Collant davantage à l’histoire qu’à la mode, il a l’avantage de nous transposer directement au cœur des valeurs de la société d’une époque. Signe de son temps et stricte transposition de codes sociaux et économique, il évoque un statut, un pouvoir, une autorité. Au fil du temps se dessine le vestiaire des héros, des gentilhommes et des icônes de notre Histoire.

Il est aussi intéressant de se pencher sur les emprunts effectués par la mode féminine au vestiaire masculine dans cette même perspective d’évolution des moeurs à travers les siècles.

Cette exposition passionnante est le fruit de cinq collections textiles réunies. Trente mannequins restitués à partir de vêtements exclusivement anciens, parcourent l’histoire de la mode masculine sur deux siècles. On assiste ainsi à l’évolution du vestiaire masculin passant des colifichets de la noblesse du XVIIe et et XVIIIe siècles aux codes bourgeois du
siècle suivant qui vont réduire l’habit à sa plus stricte sobriété.

Frac, solitaire, carmagnole, banyan ou autres redingotes épargnés par le temps s’offrent aux visiteurs. Le plus connu, l’habit à la française, sous la forme gilet, veste et culotte, reste l’ancêtre du costume trois pièces contemporain.

Parmi les pièces phares, des habits de cour époque Louis XVI (justaucorps en velours cannelé ciselé vert céladon et rouille, boutons en lamé cannetillé pailleté argent • Gilet en satin pékiné crème et broderies au fil d’argent), des habits Directoire (redingote en taffetas chiné brun sur fond crème rosé, doublure en taffetas crème, gilet droit en lamé or et soie tissé de rayures polychromes) la Carmagnole révolutionnaire, la Panoplie du Dandy et de nombreuses surprises.

[quote]http://villa-rosemaine.com/programmation[/quote]

 

CostAns2013_0069 CostAns2013_0220 CostAns2013_0284

Photos : Gilles Martin-Raget